1979.10.04 – journal du 4 octobre

je ferais un bon modèle ?

Alice m’a regardé de haut en bas sans détourner les yeux, sa jolie figure dévorée par les taches de rousseur s’est illuminée d’une magnifique sourire et elle m’a dit:

– ne vous inquiétez pas, j’en ai déjà vu d’autres
au cours de sculpture avec les modèles de l’Académie ils sont tout nus, les hommes comme les femmes
j’ai un peu l’habitude 

j’ai saisi l’occasion pour entrer dans son jeu

– est-ce que je ferais un bon modèle ?

elle m’a alors examiné longuement, de la tête aux pieds

– oui, je pense, vous n’avez jamais posé ?
– non, jamais
moi, je suis peintre et ce sont les autres qui posent pour moi
– si ça vous dit, venez manger avec moi ce soir on parlera de notre travail

– volontiers, à condition que nous nous tutoyions ! – d’accord, mais c’est en tout bien tout honneur nous sommes des artistes, n’est-ce pas ?