1981.05.17 – journal du 17 mai

並木明菜

journal du dimanche 17 mai 1981 

nouvelle nuit de folie avec la belle Akina Namiki et confirmation d’une coupure dans notre histoire : pour elle comme pour moi, il y aura toujours un avant et un après le 10 mai 

elle est maintenant appuyée sur le bord du bateau à me fixer avec des yeux tout drôles, comme si elle était prête à pleurer 

– tu ne m’oublieras pas, hein ? on pourra se revoir ? tu me le promets ? 

et quand elle me regarde comme ça et me dit ces choses-là en rougissant, plus rien d’autre n’a d’importance : je suis heureux