1982.08.07 – journal du 7 août

ça me dit 7 ah!, ou

vers 22 heures, bruit de sonnette
Akina est arrivée
mon cœur bat à cent à l’heure
je suis un peu crispé
elle n’a pas beaucoup changé depuis l’an dernier toujours la même impression d’innocence
avec son aspect de poupée virginale, novice et inexpérimentée
ses yeux en amande sont remplis de reflets miroitants et ses cheveux un peu plus longs lui tombent sur les épaules 

je m’incline légèrement pour la saluer caute !
c’est une femme mariée maintenant
je ne dois pas commettre d’impair 

journal du samedi 7 août 1982