1974.07.24 – journal du 24 juillet

B83 cm W56cm H79cm

Coo fait sa petite panthère
allongée sur la plage au bord de la mer les doigts en éventail dans le sable
l’air brûlant tout autour,  fumant de rêves à faire bander les vieux rochers

et moi, le noeud gonflé de sang, raidi d’envie
à contenir l’afflux du foutre en ce beau jour d’été comme une goutte de feu au sommet de ma pine

mes mains avides de la saisir par les hanches, leur folle envie de toucher ses yeux,  de caresser sa nuque, ses seins perlésson ventre de levrette

bels enchantements aux reflets roux
d’une douceur impériale d’abeille butineuse de cette jambe légèrement pliée
de ce pied abandonné jusqu’aux extrêmes
de cette cuisse nue couchée sur le sable blanc

journal du mercredi 24 juillet 1974