1968.08.08 – lettre du 20/07/76

le fond de l’air est rouge

samedi nous avons achevé l’album photos sur le dernier show organisé à Noël
puis nous est venue l’idée de regarder les albums que tu nous as laissés
c’est quand même fantastique ce que nous avons pu vivre ensemble

il est bien dommage qu’il faille des photos pour nous rappeler ça

nous avons quitté « notre maison » et l’ashram est fini,  la page est tournée sur cette étonnante affaire qui a commencé avec toi

et maintenant un grand chemin très rocailleux s’ouvre devant moi: où me mène-t-il ? je le saurai plus tard…

lettre de Gilles (du 20 septembre 1976)